François Ruy-Vidal : « Il n’y a pas de littérature pour enfants, il y a la littérature »

« Il n’y a pas d’art pour l’enfant, il y a de l’art. Il n’y a pas de graphisme pour enfants, il y a le graphisme. Il n’y a pas de couleurs pour enfants, il y a les couleurs. Il n’y a pas de littérature pour enfants, il y a la littérature. En partant de ces quatre principes, on peut dire qu’un livre pour enfants est un bon livre quand il est un bon livre pour tout le monde. »

Telle est la conception de l’édition pour François Ruy-Vidal, éditeur jugé parmi les plus provocateurs dans le monde de la littérature jeunesse. En suivant cette exigence éditoriale, il va bouleverser la littérature pour les enfants et nous la rendre riche, créative, forte et libérée de nombreux tabous. Je vous propose ici de découvrir cette figure emblématique de l’édition jeunesse à travers une sélection d’albums qu’il a édités au cours des années 1966 à 1982, dans plusieurs maisons d’édition. Lire la suite

Claude Ponti s’expose à Nantes !

Claude Ponti, auteur et illustrateur de livres pour enfants, apporte depuis 3 années consécutives une touche de poésie fantasque et de tendresse ingénue dans plusieurs parcs nantais. Cet été encore, le Jardin des plantes et les parcs de Procé et de la Beaujoire accueillent plusieurs installations de l’artiste. En tant que Nantais, chanceux que nous sommes, nous sautons évidemment sur l’occasion pour vous parler de cet auteur poétique et de son œuvre, à la fois foisonnante et onirique ! Lire la suite

David A Carter ou comment sensibiliser vos enfants à l’art

Si vous avez déjà flâné dans le rayon jeunesse de votre librairie, vous connaissez forcément David A. Carter ! Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il a su imposer un style graphique si fort, si reconnaissable et si efficace que vous avez à coup sûr déjà feuilleté un de ses nombreux livres animés ! Petite Boîte jaune, Petit Rond bleu, Le Livre à pois, Bruit blanc, Cache-Cache… Autant de titres devenus des incontournables de la littérature jeunesse, abstraits, épurés, minimalistes, colorés, pour petits et grands, évidemment ! Lire la suite

Enfin de l’art pour les enfants !

Max et les maximonstres, Les Trois Brigands, Petit-Bleu et Petit-Jaune… Autant de titres mémorables qui font renaître en nous de jolis souvenirs d’enfance ! Tous ces albums ont ceci en commun qu’ils sont nés dans les années 60, période remarquable de l’histoire de la littérature jeunesse. Je vous propose ici de revenir sur certains albums marquants de cette audacieuse décennie.

Dans la première moitié du XXe siècle, la littérature jeunesse propose une production assez variée, visant à éveiller l’enfant dans une démarche purement pédagogique. L’image est alors indissociable du texte : elle a une valeur uniquement illustrative. Les années 60 vont révolutionner cette conception des livres pour enfants en apportant notamment une valeur artistique à la notion d’illustration.

Sensibiliser l’enfant à l’esthétique

Impossible de parler d’albums jeunesse des années 60 sans mentionner Robert Delpire. Cet éditeur propose en effet une production jeunesse aux exigences artistiques. Soucieux de proposer des livres de qualité aux enfants, il a pris de grands risques éditoriaux, notamment en publiant dès les années 50 le curieux livre-objet Les Larmes de crocodile d’André François. Lire la suite