10 romans pour entrer en littérature

J’ai une filleule de 10 ans, une excellente lectrice, curieuse et vorace, dont « l’univers est égal à son vaste appétit », pour reprendre les mots de Baudelaire : depuis toujours, elle adore les livres et, depuis qu’elle sait lire, elle en dévore plusieurs à la fois, qu’il s’agisse de BD, d’encyclopédies, d’albums jeunesse, de contes, de sagas, etc. Aussi, lui ai-je prêté dernièrement un roman que j’avais adoré quand j’avais à peu près son âge, Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl. Elle me l’a rendu il y a quelques jours, m’assurant qu’elle l’avait beaucoup aimé bien qu’elle connaissait déjà l’histoire : elle a néanmoins préféré le roman au film (de Tim Burton). Depuis, j’ai envie de lui prêter une montagne de romans que j’ai aimés quand j’avais entre 9 et 11 ans. Je vous présente donc une sélection de 10 classiques pour la jeunesse, pour entrer en littérature, que j’ai pensée pour ma filleule. Un billet beaucoup pour elle, mais aussi un peu pour vous… N’hésitez d’ailleurs pas à étoffer cette liste en commentaires en précisant vos coups de cœur romanesques d’enfant ! Lire la suite

Têtes de Matthew Van Fleet

Je n’ai pas chroniqué de littérature jeunesse depuis maintenant longtemps, mais j’ai dernièrement eu un gros coup de cœur pour un album animé, riche et intelligent, une petite merveille à destination des tout-petits : il s’agit de Têtes de Matthew Van Fleet, édité en France depuis 2011 aux Éditions Gründ. Ce ravissant ouvrage propose à nos enfants une découverte des animaux du monde, à travers un vocabulaire riche, précis et adapté, mais aussi un humour malin et malicieux, pour la joie des petits lecteurs ! Lire la suite

Edgar Allan Poe par Benjamin Lacombe

Benjamin Lacombe est une des figures majeures de l’illustration jeunesse contemporaine : il s’est illustré dès ses débuts, avec son projet de fin d’études, Cerise Griotte, publié chez Seuil Jeunesse en France et chez Walker Books aux États-Unis, ce qui lui a valu une consécration du New-York Times, rien que ça ! Depuis, il a signé nombre d’albums jeunesse et de BD, en tant qu’auteur et illustrateur, et expose régulièrement son travail de par le monde (je vous parle notamment de son travail sur le personnage d’Alice de Lewis Carroll dans cet article). Son style graphique est très reconnaissable, très précieux, entre gothique expressionniste et baroque foisonnant. L’influence des romantiques du XIXe, tant dans le style graphique que stylistique, ajoute à son œuvre un caractère singulier et délicat, empreint d’une noirceur mélancolique. Je suis très admirative de son travail et risque fort de vous en parler plus amplement, quand mes filles seront en âge de le lire. Depuis 2010, Benjamin Lacombe publie également des ouvrages à destination d’un public adulte, notamment Les Contes macabres qui nous intéressent, ouvrage richement illustré regroupant 8 nouvelles d’Edgar Allan Poe traduites par Charles Baudelaire. Lire la suite

Le bonhomme kamishibaï d’Allen Say

kamishibai_allensay_couvEn 2006, L’École des loisirs publiait en France ce qui allait devenir rapidement un classique de la littérature jeunesse signé Allen Say, Le Bonhomme kamishibaï. Avec une simplicité particulièrement efficace, l’auteur nous parle avec émotion du temps où les conteurs de kamishibaï se produisaient au Japon, passant de village en village avec leur vélo monté d’une scène (ou butaï) pour raconter des histoires aux enfants et leur vendre des bonbons. Ce très bel album, illustré par des aquarelles d’une grande finesse, met en scène un ancien bonhomme kamishibaï qui revient sur son parcours professionnel, de son âge d’or à son déclin causé par l’avènement de la télévision. Un regard enchanté et nostalgique sur un procédé narratif d’une grande richesse dont je vous parle en détail dans mon article « Le kamishibaï : entre livre, théâtre et dessin animé ». Lire la suite

Les Contes des Saisons

Depuis Le Peuple migrateur sorti en 2001, Jacques Perrin a réalisé avec son acolyte Jacques Cluzaud plusieurs films très contemplatifs sur la nature, comme le majestueux Océans ou, le dernier en date, Les Saisons, retraçant l’histoire de la forêt européenne depuis la fin de la dernière période glaciaire jusqu’à aujourd’hui. Dans ces films, le discours écologique est fort : on nous y rappelle la magnificence du monde naturel et l’impact dévastateur des activités humaines. Personnellement, je trouve ces films très émouvants, empreints d’une valeur pédagogique non-négligeable. Actes Sud Junior a d’ailleurs sorti 3 livres à destination des enfants directement inspirés du film les Saisons, dont un très bel album illustré abordant les mêmes questions soulevées dans le film de manière parfaitement accessible pour les petits lecteurs. Car il n’est jamais trop tôt pour éveiller les consciences et porter un regard responsable sur la nature qui nous entoure. Lire la suite

Alice et ses représentations au fil des ans

Si je vous demande de me citer une héroïne de littérature jeunesse, je pense que vous serez nombreux à penser à Alice, le personnage de petite fille insouciante et « extravagamment curieuse » inventé par Lewis Carroll en 1864. Le roman Les Aventures d’Alice au pays des merveilles est sans doute l’un des plus marquants de la culture occidentale. Il a su traverser les années, s’adaptant aux différentes modes graphiques sans prendre une ride. Bien qu’Alice ait été maintes fois adaptée au cinéma, je me contenterai ici d’évoquer les différentes représentations graphiques de ce roman dans l’édition, et ce, de manière non-exhaustive : je vous parlerai donc des illustrations qui m’ont paru les plus significatives de leur époque. Lire la suite

Les Contes d’Eugène Ionesco et d’Étienne Delessert

Eugène Ionesco est une figure majeure de la littérature française, c’est notamment l’un des chefs de file du théâtre de l’absurde. Aussi, quand un écrivain de cet acabit s’essaie à la littérature jeunesse, c’est un devoir pour nous autres, amoureux des belles lettres, d’y jeter un œil curieux et conquis d’avance. Ionesco a en effet écrit 4 contes pour sa fille, les Contes n°1, 2, 3, et 4, sous-titrés « Pour enfants de moins de 3 ans ». Ces histoires sont initialement parues aux éditions Harlin Quist, sous la direction de François Ruy-Vidal, éditeur de génie dont je vous parle ici. Chaque conte a été illustré par Étienne Delessert, ce qui fait de cette œuvre un petit bijou de littérature jeunesse, tant pour ces qualités textuelles que graphiques. Voici quelques mots sur cet indispensable album aujourd’hui édité chez Gallimard Jeunesse. Lire la suite

L'étrange Noël du petit bonhomme bleu

La magie bleutée de Noël en 3 albums jeunesse

Face à une offre vertigineuse en termes d’albums jeunesse sur le thème de Noël, il est assez difficile de faire un choix et de trouver le livre qui va accompagner votre enfant durant les périodes de fêtes. Je vous propose ici une très courte sélection de 3 ouvrages pour les enfants qui ont su, à mon avis, allier des qualités esthétiques et textuelles afin de véhiculer l’esprit de Noël comme une fête familiale empreinte de générosité, de bienveillance, de partage et de magie ! Le merveilleux est, dans les 3 livres, véhiculé par des tons bleutés de toute beauté, comme je vous laisse le découvrir… Lire la suite

Des livres pour l’Avent

livres_cadeauxNous sommes aujourd’hui le 1er décembre, c’est le moment pour les enfants de se jeter sur leur calendrier de l’Avent et de dévorer, pour les plus gourmands, les 24 friandises qu’il contient ! En parallèle de ces traditionnels chocolats, plusieurs éditeurs proposent des livres pour attendre Noël, avec, en guise de gourmandises, des surprises textuelles, des histoires, des images, etc. Je vous propose ici une sélection, parmi l’offre de plus en plus croissante, de ce type d’ouvrages, qu’ils soient présentés en coffret, en calendrier ou en simple livre. Lire la suite

François Ruy-Vidal : « Il n’y a pas de littérature pour enfants, il y a la littérature »

« Il n’y a pas d’art pour l’enfant, il y a de l’art. Il n’y a pas de graphisme pour enfants, il y a le graphisme. Il n’y a pas de couleurs pour enfants, il y a les couleurs. Il n’y a pas de littérature pour enfants, il y a la littérature. En partant de ces quatre principes, on peut dire qu’un livre pour enfants est un bon livre quand il est un bon livre pour tout le monde. »

Telle est la conception de l’édition pour François Ruy-Vidal, éditeur jugé parmi les plus provocateurs dans le monde de la littérature jeunesse. En suivant cette exigence éditoriale, il va bouleverser la littérature pour les enfants et nous la rendre riche, créative, forte et libérée de nombreux tabous. Je vous propose ici de découvrir cette figure emblématique de l’édition jeunesse à travers une sélection d’albums qu’il a édités au cours des années 1966 à 1982, dans plusieurs maisons d’édition. Lire la suite