Textualités : un business model disruptif

Alors que le blog vient de fêter ses trois ans, il est désormais temps d’engager un business model qui soit à la mesure de ses ambitions. En effet, parler de littérature, c’est bien, mais, maintenant que le brand Textualités s’est imposé comme un must-read dans la blogosphère trendy, il va falloir engranger le cash-flow ASAP dans une stratégie bottom-up.

Mettre Textualités en valeurs

La brand Textualités se doit d’être mise en avant, dans un catalogue arty et trendy, qui pourra impacter la plus large cible d’acheteurs et d’acheteuses potentiels tout en augmentant notre cash-flow. Résultat de notre benchmark : les produits personnalisés sont un must-have chez les 15 – 25 ans

le textualishirt

T-shirt mixte, taille unique, 19.99€

le textualimug

14.99€ existe aussi pour gaucher

le textualibolbreton

24.99€ existe aussi en « pêcheur breton »

Les textualicoques pour mobiles, tablettes et liseuses

Coque « Read different« . Existe aussi en « Just read it« , « Yes, we read« , et « Make reading great again« . 14.99€

Le textualismell : l’eau de parfum « Parchemin by Textualités », aux délicates senteurs de vieux livres

Une eau de parfum aux fragrances de benzaldéhyde, d’éthylbenzène et de 2-ethyl hexanol, 149.99€

Überiser la workforce de Textualités

Dans une optique disruptive qui soit à la hauteur de notre start-up nation, nous allons überiser la workforce de Textualités : écrire des articles à deux, tour à tour, sur un même bureau, c’est l’âge de Cro-Magnon du blogging !

Nous allons donc recruter une workforce de stagiaires bénévoles, qui pourront booster leur visibilité en écrivant pour nous. Une appli sur smartphone permettra aux auteurs et aux autrices de s’inscrire, et aux lecteurs et aux lectrices de noter les articles, de 1 à 5 étoiles. Gain direct pour les rédacteurs : à partir d’une moyenne de 4,5 étoiles, ils verront leur prénom apparaître en bas des articles, qui restent la propriété du site.

L’appli Textualités, designée par Philippe Stark.

Voilà les résultats de mon brainstorm personnel. Il faut encore que j’en parle à Anne, mais je suis sûr qu’elle sera emballée.

Louis.

[edit du 02/04/2018 : Bon, j’en ai parlé à Anne, qui n’est pas tout à fait d’accord avec mon business plan (je résume rapidement une discussion passablement envenimée), et qui refuse obstinément de prendre en marche le train du progrès. Tant pis, nous allons donc continuer à lire et à écrire à l’ancienne, et je disrupterai tout seul, dans mon coin. Et puisque le hasard m’avait fait publier cet article un premier avril, je n’aurais qu’à dire qu’il s’agissait d’une blague… L’honneur sera sauf.]

Publicités

7 commentaires

    1. C’est une blague ? Le vert est so 2016… Bon, à la rigueur, je veux bien vous offrir un tote-bag motif camouflage « Read different » pour l’achat de 13 douzaines de coques.

      J'aime

    1. Vous pouvez envoyer vos chèques ou RIB à l’adresse postale suivante : Le Vicomte et la Vicomtesse de Textualités, 3 impasse Bernard Madoff, George Town, Îles Caïman.
      Nous acceptons aussi les Bitcoins.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s