Bilan de l’année 2015 pour Textualités

Nous sommes la dernière semaine de décembre, c’est donc l’heure des bilans et des rétrospectives ! Nous ne dérogeons pas à la règle avec ce billet, très personnel donc, où nous allons revenir sur l’année 2015, et nos projets pour 2016. Mais ce billet est surtout  l’occasion pour nous de remercier très sincèrement tous les internautes, qu’ils soient de fidèles lecteurs ou simplement de passage, qui ont visité les pages de notre blog. Alors merci à vous !

Rétrospective 2015

Dès lors où nous avons émis l’envie de fonder ensemble un blog, ce projet s’est rapidement mis en place, aussi, nos premières publications ont été brouillonnes (dans le sens où nous n’avions pas encore de rubriques dédiées). Notre mot d’ordre, c’est écrire ce que l’on souhaite sur les textes dont on a envie de parler, sans soucis de contraintes formelles : Textualités, c’est pour nous un espace de liberté d’expression où l’on parle de ce que l’on veut dès lors qu’il s’agit d’un texte. Aussi, nous ne souhaitions pas nous limiter aux chroniques des romans que nous lisons (d’ailleurs, nous ne chroniquons pas tous ce qu’on lit), nous souhaitions aborder des sujets littéraires que nous avons à cœur, en suivant une ligne éditoriale finalement peu lisible, du moins au démarrage du blog. Nous avons donc créé 4 rubriques (dont on vous parle plus en détail ici) afin d’être plus clairs, pour nos lecteurs comme pour nous-mêmes.

Voici les articles les plus consultés, par rubrique, au cours de l’année 2015 :

Notre projet initial consistait à écrire surtout pour nous-mêmes, ce qui est, on vous l’accorde, antithétique avec la notion même de publication, le fait d’être lus nous paraissant finalement assez secondaire. Cependant, nous avons vite pris conscience du plaisir d’être lus et appréciés par d’autres blogueurs, par nos amis et nos familles, et aussi par de parfaits inconnus dont nous ne saurons jamais rien. Finalement, tenir un blog littéraire s’inscrit dans une démarche humaniste gratifiante, aussi humble soit elle.

Notre plus grande fierté est bien sûr d’être lus dans le monde entier et d’avoir eu des lecteurs issus des pays des 5 continents : France, Belgique, Canada, Suisse, États-Unis, Royaume-Uni, Maroc, Espagne, Tunisie, Algérie, Allemagne, La Réunion, Italie, Grèce, Martinique, Pologne, Ukraine, Pays-Bas, Turquie, Liban, Suède, Brésil, Argentine, Guadeloupe, Norvège, Bulgarie, Émirats arabes unis, Luxembourg, Portugal, Japon, Côte d’Ivoire, Nouvelle-Calédonie, Irlande, Cameroun, Hongrie, Roumanie, Monaco, République tchèque, Malaisie, Russie, Chine, Colombie, Polynésie française, Corée du Sud, Sénégal, Australie, Togo, Haïti, Lettonie, Congo-Kinshasa, Mexique, Inde, Indonésie, Taïwan, Vietnam, Comores, Autriche, Équateur, Albanie, Croatie, Burkina Faso, Gabon, Andorre, Saint-Pierre-et-Miquelon, Égypte, Qatar, Cambodge, Maldives, Pérou, Jordanie, Moldavie, Paraguay, Niger, Bosnie-Herzégovine, Tanzanie, Pakistan, Danemark, Serbie et Chili !

Outre nos « habitués », nous parvenons à en apprendre davantage sur nos lecteurs passagers : les termes de recherches menant à notre blog sont parfois surprenants, et ils dressent une belle galerie de lecteurs. On y trouve, en vrac :

  • des laconiques : « calligramme »
  • des flemmards : « 50 choses simples a faire »
  • des curieux se posant les mêmes questions que nous : « premier écrivain du monde » ; « le tout premier écrivain » ; « qui fût le premier écrivain du monde et qu’est-ce qu’il a écrit? » ; « roman le plus terrifiant » ; « le plus court poème du monde »
  • des parents voulant le meilleur pour leur enfant : « faire soi même livre sensoriel bébé » ; « enfant 5 ans peur nocturne »
  • des élèves faisant des recherches pour leurs travaux : « décriver de maniére satirique un personnage célébre » ; « problematique sur meursault contre enquete » ; « analyse de poeme holorimes invitation jean goudezki » ; « a qui parle victor hugo dans le poeme 16 de pauca meae » ; « l’iliade figure de style » ; « la bille de andre gide question + reponse » ;  » gide la jeunesse journal lecture commentaire »
  • des intellos se posant de grandes questions : « la place de la photographie dans la genèse textuelle » ; « faux monnayeurs réel discontinuité » ; « vernon subutex est ce une littérature rabelaisienne »
  • des lecteurs-à-qui-on-ne-la-fait-pas : « les faux sujets racoleurs de la presse« 
  • des déprimés : « tout ranger avant de mourir » ; « ma liste des 50 choses à faire avant de mourir »
  • des frustrés : « baiser avec violence recit » ; « recit baise brutale » ; « baise brutale zero pitié »
  • des fâchés avec leur clavier : « pourquoi du t’on que la tradition horale et tronpent ? » ; « poeme faxon georges perec boules de neig »
  • des énigmatiques : « les mots les plus prolifique du monde » ; « omelette au lard poésie » ; « quoi? se boucher les oreilles cesaire » ; « copeaux de spirales » ; « boule de poème »
  • … et des fans : « https://textualites.wordpress.com/2015/05/16/avez-vous-deja-lu-le-premier-roman-ecrit-sur-le-principe-du-cadavre-exquis/ »

En tout cas, qui que vous soyez, où que vous viviez, merci à vous !!!

Des projets pour 2016

Les projets de Anne pour 2016

Je n’ai pas de projets particulier, sinon d’écrire davantage de chroniques littéraires : autant cet exercice me paraissait, dans les premiers temps, laborieux, autant je prends de plus en plus de plaisir à les écrire ! Il a été difficile pour moi de me débarrasser de mes anciens réflexes d’étudiante en lettres et de mes nouveaux réflexes de rédactrice web, aussi, je prends aujourd’hui beaucoup de plaisir à écrire en toute liberté !

J’ai de plus en plus à cœur les sujets liés à la littérature jeunesse et à la pédagogie en générale. Je souhaite donc continuer des articles de fond et des recherches sur l’histoire de la littérature jeunesse : j’ai déjà abordé les albums jeunesse des années 60 et amorcé ceux des années 70 avec un billet sur l’éditeur François Ruy-Vidal. Je souhaite poursuivre cette démarche en parlant des albums jeunesse des années 80 et 90, selon un point de vue éditorial, mais aussi sociologique. J’aimerais aussi évoquer la littérature jeunesse au XIXe siècle, l’histoire des livres animés et des pop-up… Il y a tant que chose à dire sur l’histoire de la littérature jeunesse ! J’aimerais essayer par exemple de faire le point sur le dérapage des années 90 qui nous a conduits aux détestables albums genrés qu’on voit partout aujourd’hui, tout de rose et de bleu ! J’aimerais aussi continuer ma galerie de portraits d’auteurs jeunesse et parler en particulier de David McKee…

J’espère en avoir le temps. Pour l’instant, nous nous sommes imposés de publier au moins un article par semaine, mais la vie est telle que cette assiduité devient de plus en plus en plus contraignante, aussi, nous nous permettrons cette année quelques retards sans gravité…

Les projets de Louis pour 2016

Mes projets ? Prendre le temps d »écrire davantage, bien sûr, pour continuer continuer la rubrique des « Avez-vous déjà lu… ? », qui est toujours très plaisante à écrire et qui permet d’aborder de manière légère des questionnements littéraires souvent pointus.

Je vais également continuer les « Odyssées francophones » et chroniquer des auteurs tels qu’Albert Cossery ou Léopold Sédar Senghor… Ces auteurs me fascinent dans la mesure où ils nous obligent à repenser totalement la littérature française académique, à considérer d’un œil nouveau notre vision de l’art et de la vie, puisque ces derniers sont indissociables.

Ah, et puis à propos d’Odyssée, il va falloir que je trouve un moyen d’aborder Joyce et son Ulysse… Pas évident de parler d’un tel roman, si énorme, si difficile, et sur lequel tellement de choses ont déjà été écrites. Je vous en reparle bientôt, j’ai peut-être une piste exploitable, mais le chemin est long et semé d’embûches…

Enfin, et ce constat peut paraître naïf, mais je me suis rendu compte que je ne lisais pas assez de livres écrits par des femmes ! Il va falloir que je remédie à cela et que je mette en avant davantage d’auteures.

En vous souhaitant une excellente année,

Anne et Louis

Publicités

9 réflexions sur “Bilan de l’année 2015 pour Textualités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s