Le petit monde de Rotraut Susanne Berner

Rotraut Susanne BernerSi vous vous intéressez un tant soit peu à l’édition jeunesse, vous avez forcément eu dans les mains un des remarquables livres de Rotraut Susanne Berner : un grand format cartonné, des illustrations foisonnantes, pas de textes, pas de personnages principaux mais des personnages secondaires à suivre de page en page, de livre en livre… Dans ses 5 albums phares déclinant les 4 saisons (Le Livre de l’hiver, Le Livre du printemps, Le Livre de l’été, Le Livre de l’automne et Le Livre de la nuit), cette illustratrice allemande dépeint de manière très détaillée et très vivante la petite ville fictive de Wimmlingen et de ses habitants, proposant aux enfants une immersion dans un petit monde dense et riche en histoires à se raconter. C’est également l’occasion pour les petits lecteurs d’exercer leur sens de l’observation !

Rotraut Susanne Berner a imaginé la petite ville de Wimmlingen dans laquelle de nombreux personnages évoluent au fils de 5 albums. Ces livres se présentent de la même manière : une succession de 7 tableaux, chacun présentant un quartier ou un lieu emblématique des milieux urbains, comme la gare, le centre culturel, la grande place, le centre commercial, etc. Chaque album se lit donc comme une promenade à travers la ville, vers son centre-ville duquel on finit par s’éloigner. Une place est également accordée à l’espace rural, en arrière-plan, avec son activité agricole, certes, mais aussi des activités touristiques (randonneurs) ou énergétiques (éoliennes) suggérant que l’opposition entre ville et campagne n’est de nos jours plus très pertinente.

Chaque livre a pour thème une saison qui permet à l’auteur de jouer sur les variations dues aux changements saisonniers dans un même décor. En effet, les lieux présentés sont dans chaque album exactement les mêmes, mais nuancés par la période de l’année présentée. Le dernier album, le Livre de la nuit, présente quant à lui la ville par une nuit d’été, les 4 autres se déroulant la journée. Voici, pour vous montrer distinctement les nuances saisonnières qui révèlent Rotraut Susanne Berner par ses illustrations, le premier tableau de chaque album :

Le Livre de l'hivers Rotraut Susanne Berner

Extrait du Livre de l’Hiver

Le Livre du printemps Rotraut Susanne Berner

Extrait du Livre du printemps

Le Livre de l'été Rotraut Susanne Berner

Extrait du Livre de l’été

Le Livre de l'automne Rotraut Susanne Berner

Extrait du Livre de l’automne

Le Livre de la nuit Rotraut Susanne Berner

Extrait du Livre de la nuit

Les illustrations mettent clairement en valeur l’influence des saisons dans nos vies. Elle se manifeste naturellement par la végétation, évidemment : les arbres dépourvus de feuilles en hiver, fleurissant au printemps, les fruits de l’été et les feuilles mortes de l’automne ! L’enfant est amené à observer comment les saisons influent sur la nature : le ciel (la météo) est un facteur très significatif, ainsi que le comportement des animaux (par exemple la migration des oies en automne ou les activités nocturnes des chauves-souris), mais aussi les fruits de saisons que l’on trouve dans les cuisines et les fleurs de saison que l’on trouve dans les salons, etc. Les comportements humains sont également éloquents : la saison influence leur manière de se vêtir (chaudement ou légèrement), leurs occupations dans le jardin ou dans leur foyer : par exemple, on profite du beau temps estival pour repeindre le salon ou pour camper dehors alors qu’en automne, on profite du vent pour jouer au cerf-volant et l’on prépare Halloween ! L’aspect foisonnant de ces illustrations donne une réelle profondeur à ce petit monde, tout en lui conférant un ton gai et chaleureux.

Ces albums peuvent être lu séparément, mais si vous souhaitez tous les acquérir, il peut être judicieux de les présenter à votre enfant dans l’ordre chronologique de leur parution : Le Livre de l’hiver, Le Livre du printemps, Le Livre de l’été, Le Livre de l’automne, et enfin, Le Livre de la nuit. En effet, les habitants de Wimmlingen évoluent certes en fonction du temps qu’il fait (les saisons), mais aussi en fonction du temps qui passe ! Les 4 ouvrages consacrés aux saisons forment un cycle annuel, aussi, les habitants changent, grandissent, évoluent, comme nous autres, au cours de l’année. On verra par exemple une femme enceinte se promener dans l’album suivant avec une poussette.

Individuellement, chaque album se veut à la fois descriptif et narratif. L’aspect descriptif est évident, compte tenu de la quantité de détails porteurs de sens dans les illustrations. Néanmoins, l’absence de texte ne signifie pas que la narration a été occultée, au contraire ! Nous suivons au cours de la lecture plusieurs personnages, au premier plan comme aux plans secondaires : il y a d’ailleurs un réel plaisir de lecture qui s’opère lorsque l’on découvre de petites anecdotes, discrètes, mises au second plan. Cependant, je me permets ici un gros bémol concernant ces personnages et la représentation des habitants de la ville qui sont, à de très rares exceptions près, tous des blancs appartenant à la classe moyenne : la ville de Wimmlingen n’est absolument pas représentative d’une quelconque diversité socio-culturelle, ce qui est, à mon avis, fort dommage. On a en finalement affaire à une représentation un peu désuète des « braves gens », bien que la finalité de ces ouvrages ne soit absolument pas sociologique. Néanmoins, j’aurais apprécier davantage de diversités…

Mais revenons à l’aspect narratif des albums : au cours de la lecture, c’est à l’enfant de déduire de ce qu’il peut observer ce qui se passe. Par exemple, dans Le Livre de la nuit, on apercevra dans les premières pages un homme vêtu de noir marcher au loin, personnage que nous retrouverons plus loin, surpris en flagrant délit de vol ! D’album en album, des personnages se démarquent des autres, comme par exemple Susanne qui a tendance à perdre ses chapeaux, ou encore les chats Mysti et Mingus qui vagabondent dans les rues, etc. Il s’agit de parler du quotidien, de la vie de quartier, des petits événements de la journée que peuvent observer nos enfants dans la rue ou simplement vivre eux-mêmes. Pas d’aventures pittoresques ici, pas de coup de théâtre ni de rebondissements tonitruants, mais une succession de petits anecdotes qui font la vie de tous les jours ! Les enfants adorent qu’on leur raconte des histoires qu’ils ont l’habitude de vivre, des événements qui leur sont familiers et, dans cette optique, ces livres les attirent beaucoup !

Sans parler de sublimation du quotidien, ces 5 albums parlent de la vie et du temps, de sa routine et de ses petits imprévus, le tout sur un ton juste, léger et joyeux, porté par des illustrations naïves et colorées, avec malheureusement une perspective parfois bancale. On prend cependant beaucoup de plaisir à découvrir des petites histoires secondaires, disséminées dans l’ensemble des décors, ce qui rend ces livres presque intarissables !

Anne

Le Livre de l’hiver, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2009, 14 pages, 15.90€
Le Livre du printemps, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2009, 14 pages, 15.90€
Le Livre de l’été, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2009, 14 pages, 15.90€
Le Livre de l’automne, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2009, 14 pages, 15.90€
Le Livre de la nuit, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2009, 14 pages, 15.90€

Il existe une édition compilant les 4 saisons :
Le Livre des saisons, Rotraut Susanne Berner, Édition La Joie de lire, 2013, 64 pages, 24€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s