Deux nouveaux Bébé Balthazar !

bébé balthazarJe vous parlais dernièrement de la très jolie collection Bébé Balthazar publiée aux édition Hatier Jeunesse (lire notre article ici) proposant aux plus jeunes des petits livres sensoriels et progressifs intégrant la pédagogie de Maria Montessori. Deux nouveaux titres viennent de sortir en librairie, toujours conçus par Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier : Le Livre des mercis aborde la question de la politesse, mais pas uniquement, et Bonne nuit moi traite du rituel du coucher.

Dire merci : qu’est-ce-que ça veut dire ?

Le Livre des Merci Bébé BalthazarLe Livre des mercis aborde le thème de la politesse, mais pas seulement ! En effet, ce n’est pas Le Livre du merci, mais Le Livre des mercis ! Alors, que signifie dire merci selon Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier ?

Dans un premier temps, Balthazar dit bonjour à la journée qui commence, puis il remercie le soleil de le rendre heureux et le pommier de lui offrir des pommes. Ce « merci » ne relève ici aucunement de la politesse ou des bonnes manières, mais plutôt d’une approche respectueuse de son environnement. En remerciant la nature, Balthazar ne dit pas un « merci social » dans la mesure où il ne cherche pas à communiquer avec. Néanmoins, remercier le soleil, remercier le pommier, c’est prendre conscience des bienfaits qu’ils lui apportent. Cette démarche est intéressante car elle permet à l’enfant qui, voulant imiter le petit héros, cherchera également à remercier les éléments de son environnement qui le rendent heureux. Ainsi, il prend conscience de ce qu’il reçoit des objets qui lui sont familiers.

Le « merci social » est évoqué plus tard dans le livre : Balthazar offre une pomme, qu’il a choisi belle, à Pépin et ce dernier oublie de le remercier, aussi le lui rappelle-t-il gentiment. C’est ensuite au petit lecteur de recevoir une pomme détachable et de remercier à son tour, s’il le souhaite et non par réflexe. Là, il s’agit du « merci social », que l’on dit à une personne, lui communiquant de cette manière son respect. Aussi, la politesse n’est pas présentée comme quelque chose de rébarbatif, bêtement systématisé. Il s’agit de montrer à l’enfant que dire merci, c’est comprendre la bienveillance de celui à qui on le dit et lui signifier. Dire merci peut faire plaisir et recevoir un merci aussi ! Cet album propose donc une approche intelligente de la politesse dans la mesure où l’enfant comprend qu’elle n’est pas gratuite mais est un acte de communication en soi. Dire merci simplement pour être poli n’est pas un fin en soi, ce qui importe c’est ce qui signifie l’acte de remercier et d’être remercié.

Un livre du soir comme une berceuse

Bonne nuit moi Bébé BalthazarL’album Bonne nuit moi aborde le thème du coucher et de son rituel, essentiel pour aborder en toute quiétude une nuit de sommeil. Toutes les étapes du rituel « classique » sont décrites à travers les nombreux « bonne nuit ! » que Balthazar souhaite aux jouets qu’il range, aux bulles de shampoing dans le bain, à son papa après avoir enfilé son pyjama, à sa maman qui lui a lu une histoire, etc. De cette manière, le petit lecteur peut s’identifier à Balthazar et se reconnaître dans cette histoire.

Dans la suite de l’album, on demande si Balthazar a dit bonne nuit à tout le monde ? Non, évidemment ! L’enfant est alors invité à observer la lune et les étoiles qui brillent dans le noir. L’illustration du ciel étoilé est phosphorescente, ce qui invite le parent à achever la lecture du livre dans la pénombre. Il accompagne ainsi progressivement l’enfant vers le sommeil, avant de quitter la pièce et laisser l’enfant s’endormir, après s’être dit « bonne nuit ! » à lui-même, comme Balthazar !

Bonsoir Lune de Margaret Wise BrownLa référence à la lune et aux étoiles est ici un clin d’œil à au très grand classique de la littérature jeunesse, Bonsoir Lune de Margaret Wise Brown, publié en France chez L’École des Loisirs en 1981.Cet ouvrage est très connu pour son rythme rappelant les berceuses, instaurant ainsi un climat de sérénité et de douceur propice au moment du coucher. Pareillement, les « bonne nuit ! » répétés à la manière d’un refrain par Balthazar donne un rythme doux et régulier au texte. Comme une berceuse, il accompagnera en douceur votre enfant pendant son coucher.

Le livre des mercis, Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier, Hatier Jeunesse, Bébé Balthazar, 2015, 14 pages, 5.95 €
Bonne nuit moi, Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier, Hatier Jeunesse, Bébé Balthazar, 2015, 14 pages, 5.95 €
Bonsoir Lune, Margaret Wise Brown, L’École des Loisirs, 1981, 20 pages, 11.20 €

Anne

Publicités

2 réflexions sur “Deux nouveaux Bébé Balthazar !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s