Avez-vous déjà lu… un poème pour bègue ?

Jean Lescure est un écrivain de l’OuLiPo, ouvroir de littérature potentielle déjà évoqué dans un article précédent, qui a proposé, en 1970, un « poème pour bègue ». Lisez-le à haute voix, vous comprendrez tout de suite le principe…

« Te tero, Roma, manu nuda.
Date tela. Latete. »

A Didyme où nous nous baignâmes
les murmures de l’Ararat
cessaient de faire ce rare ah!
leçon sombre où brouiller les âmes.

Même et marine Marmara
tu tues un temps tendre à périr.
L’âme erre amère en des désirs
qui quitte enfin un art à rats.

Couvrez vraiment l’été, ténèbres !
Terre, tes ruines sont songeuses.
Pour pourrir rire est une heureuse
ruse, uses-en ô l’ivre de tes fûts funèbres.

Jean Lescure, Ionie, septembre 1970.

… Maintenant, oui.

« Poème pour bègue », dans La Littérature potentielle, OuLiPo, Gallimard, 1973.

Publicités

Une réflexion sur “Avez-vous déjà lu… un poème pour bègue ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s